Réplique du film Le cercle des poètes disparus

J'ai les yeux fermés et j'ai son image qui flotte près de moi [...] le fou aux dents qui transpirent avec un regard qui perce mon front ! Il essaie de m'étrangler, il tend les mains ! Il arrête pas de marmonner. [...] Il marmonne des chose ! Il dit la vérité et comme une couverture qui vous laisse les pieds froids. On a beau tirer dans tous les sens il n'y en a jamais assez, on la tire, on la pousse et elle est trop petite pour nous tous ! Du moment où on entre en gémissant, au moment où on part agonisant, on se cache sous la couverture et on pleure, on crie et on se meurt.

Personnage(s): Todd Anderson


Film: Le cercle des poètes disparus

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.