Réplique du film C'est arrivé près de chez vous

Tu vois généralement en début de mois je me paie un petit facteur... Je me lève le matin... Et je prends ma matinée pour récolter les pensions, ce qui me permet, par la même occasion, de repérer les vieux qui ont de l'argent... J'évite par-dessus tout, les jeunes couples qui commencent, tout ça, ça pue la pauvreté... C'est désagréable...
Mais les vieux, hein... Ils ont de l'argent ça c'est sûr... Des vieux pauvres, j'en connais pas... Avares oui hein ! Mais pauvres, non...

Personnage(s): Benoît


Film: C'est arrivé près de chez vous

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.