Réplique du film Dobermann

_ Monsieur a des fourmis dans les jambes. Monsieur rêve de banques, de pillages. Monsieur pense que les poulets sont devenus une pure vision de l'esprit.
_ Je nourris des perspectives, nuance.
_ Mais Monsieur oublie dans quelle époque on vit. Monsieur joue les glissants quand on lui parle de sas, de surveillance vidéo, de caisses à double fond. Les Cortals, les banques sans guichet, tu vas les braquer comment ? Avec un fax ?!

Personnage(s): L'abbé et Moustique


Film: Dobermann

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Dobermann