Réplique du film Quand Harry rencontre Sally

J'adore que tu aies le nez qui coule quand il fait 22°, j'adore que tu mettes une heure et demi pour commander un sandwich, j'adore la petite ride que tu as là quand tu me regarde comme si j'étais un dingue. J'adore qu'après avoir passé la journée avec toi j'ai les vêtements tout parfumés par ton odeur et j'adore que tu sois la dernière personne à laquelle j'ai envie de parler avant de me mettre au lit. Et ce n'est pas parce que je suis seul et que c'est la saint sylvestre. Si je suis la moi ce soir, c'est parce que quand on se rend compte qu'on veut passer le reste de ses jours avec une femme, faut pas traîner les pieds, il faut se lancer aussitôt que possible.

Personnage(s): Harry


Film: Quand Harry rencontre Sally

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Quand Harry rencontre Sally



Il est possible de fuir celui que l'on craint, de lutter contre celui que l'on hait. Lorsqu'on aime son assassin, on n'a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l'aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l'aime réellement ?

Twilight Chapitre 4 : révélation

_ Je te dis pas comment je suis jaloux que t'aies sucé ses nichons quand t'étais bébé.
_ Ouais c'est rien t'as bien sucé la bite de ton père.
_ C'était une belle bite.

SuperGrave

Je voudrais que tu réalises à quel point tu es une fille exceptionnelle. Le jour où tu décideras d'avoir enfin confiance en toi, tu seras capable de réaliser tous tes rêves.

You again

You are my firt love and I want more than anything... for you to be my last.

Glee

_ Qu'est ce que tu fais ?
_ Une tarte aux noix de pécan et au miel.
_ Je t'aide si tu veux.
_ Ma tarte est finie mais je vais t'apprendre à faire la chantilly. Cela dit il y a tellement de choses que je devrais t'apprendre avant ça.
_ Oui quoi ?
_ Disons, comment devenir une femme toi aussi. C'est la leçon la plus importante que je peux te transmettre. Et quand la crème s'épaissit tu bats un peu plus vite.
_ Je ne deviendrais pas une femme juste comme ça en grandissant ?
_ Oh non Bree. Tu es un peu jeune pour comprendre certaines choses. Mais, tu es assez grande pour que je te parles du masque.
_ Du masque ?
_ C'est ainsi que ma mère l'appelait. C'est le visage que tu montres quand tu ne veux pas que les gens sachent ce que tu ressens. Toutes les femmes bien éduquées cache leurs émotions. C'est très utile. Particulièrement avec les hommes. Si un homme sait ce que tu penses ça lui donne du pouvoir sur toi. Par exemple si un homme sait à quel point tu l'aimes, il ne fera pas d'efforts, il te fera souffrir, égoïstement, cruellement, constamment.
_ Est-ce que papa sait que tu l'aimes ?
_ Oui, je lui ai dit que je ne pouvais pas vivre sans lui à maintes reprises.
_ D'accord mais, si tu n'es pas contente alors, pourquoi tu lui as fait son gâteau préféré ?
_ Parce qu'après toutes ces années j'ai oublié comment porter mon masque. Alors aujourd'hui vois-tu il faut que je détourne son attention. Avec cette tarte par exemple. Quand je vais la lui servir papa sera tellement heureux qu'il ne verra pas toute cette désolation dans mes yeux.
_ Désolation ?
_ C'est une émotion. Celle que tu peux ressentir quand ton ami t'appelle pour te dire que la voiture de ton époux était sur le parking d'un certain motel. À côté de celle de sa dévouée secrétaire. Mets ton masque Bree, entraîne toi. Oh non. Non c'est trop mon ange. Tu esquisses juste un léger sourire dans ces moments là. Parfais. Avec une telle expression il est clair que personne ne sera ce que tu penses au fond de toi.
_ Et j'aurais le pouvoir sur les hommes ?
_ Ah seigneur, espérons.

Desperate housewives