Réplique du film Bernie

Casse toi ! Des connards comme toi j'en vois 10 par jours. Alors si tu te tailles pas tout de suite j'te fait enculer à coup de rosiers.

Personnage(s):


Film: Bernie

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Bernie



Je pense à toi tout le temps. Je pense à toi le matin, en marchant dans le froid. Je fais exprès de marcher lentement pour pouvoir penser à toi plus longtemps. Je pense à toi le soir, quand tu me manques au milieu des fêtes, où je me saoule pour penser à autre chose qu'à toi, avec l'effet contraire. Je pense à toi quand je te vois et aussi quand je ne te vois pas. J'aimerais tant faire autre chose que penser à toi mais je n'y arrive pas. Si tu connais un truc pour t'oublier, fais le moi savoir. Je viens de passer le pire week-end de ma vie. Jamais personne ne m'a manqué comme ça. Sans toi, ma vie est une salle d'attente. Qu'y a-t-il de plus affreux qu'une salle d'attente d'hôpital, avec son éclairage au néon et le linoléum par terre ? Est-ce humain de me faire ça ? En plus, dans ma salle d'attente, je suis seul, il n'y a pas d'autres blessés graves avec du sang qui coule pour me rassurer, ni de magasines sur une table basse pour me distraire, ni de distributeurs de tickets numérotés pour espérer que mon attente prendra fin. J'ai très mal au ventre et personne ne me soigne. Être amoureux c'est cela : un mal de ventre dont le seul remède, c'est toi. J'ignorais que ton prénom prendrait tant de place dans ma vie.

L'amour dure trois ans

Il n'y avait aucune logique à ça ; c'était l'amour.

Sex and the City le film

Garth : Attention regarde pas, Stacy !
Wayne : Oué, ou ça ? ... Oh, merde elle m'a gauler les yeux !
Garth : Oohaahh... Robot touffe.
Stacy : J'ai un p'tit quelque chose pour toi !
Wayne : Stacy, on s'est séparé depuis deux mois, tu sait ça !
Stacy : Ça veux pas dire, qu'on peut pas sortir ensemble !
Wayne : Mais si au contraire, c'est exactement ça la séparation !
Stacy : Mais tu va aller au « Gazworks » ce soir ?
Wayne : Non !
Tous ensemble : ... NON !
Stacy : Tu ne veux pas ouvrir ton paquet ?
Wayne : Si c'est une panoplie, je vais chier sur la moquette !
Stacy : Ouvre le !
Wayne : OK ?!
Garth : C'est quoi, c'est quoi ?
Stacy : Un râtelier a fusil !
Wayne : Un râtelier ?! À flingues ?! Mais j'ai pas la queue d'un flingue, si j'en avais disons une dizaine, j'aurais peut être un besoin quelconque de c'tas d' merde ! Qu'est ce que j'vais foutre, d'un râtelier à flingue ?!
Stacy : Alors c'est ça ?! D'accord. Attention Wayne ! Fait attention à moi, tu risque de me perdre !
Wayne : Mais je t'ai perdu y a deux mois ! T'est gaule ou quoi ? On n'est plus ensemble ! Lis la préesse !

Wayne's World

Je ne vous connais pas, mais je vous aime déjà.

Là-haut

T'es foutument con ! T'es foutument con !

Lord of war