Réplique du film Fast & Furious 5

_ T'as quoi comme souvenir de ton père ?
_ Mon père... Un truc qu'il faisait : il faisait un barbecue le dimanche quand on sortait de l'église. Pour les voisins, tout le monde... Fallait que t'ailles à l'église sinon pas de barbec' ! Tous les jours il bossait au garage et à peine fini tous les soirs ; il était assis à la table de cuisine avec Mia, à l'aider à faire ses devoirs. Et une fois qu'elle était partie se coucher, il restait encore taffer plusieurs heures sur ses leçons du lendemain, pour pouvoir l'aider... Je me souviens de tous mes moments avec lui... de tous...
_ T'as de la chance : j'ai aucun souvenir du mien moi tu vois... Je le revois pas m'engueuler, je le revois pas me sourire... Pour tout te dire je vois même plus quelle tête il avait... Je me rappelle de rien... sauf qu'il était jamais là...
_ Tu seras pas comme lui, Brian.

Personnage(s): Brian et Dominic


Film: Fast & Furious 5

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Fast & Furious 5



Non indéniablement mes trente trois premières années ont été réussies.

99 F

Si tu m'aimes, envoie moi de l'amour et du bonheur à chaque fois que tu penses à moi.

Mange, prie, aime

_ T'es comme maman hein. Elle était exactement comme toi, elle était méchante et après elle se mettait à pleurer. Tu vas te mettre à pleurer c'est ça ?!
_ Mais tu m'fais chier !
_ Oh c'est bon maintenant tu m'laisses ! Quand on sait pas se contrôler on prend des médicaments !

Pieds nus sur les limaces

_ Who are you?
_ Who? Who is but the form following the function of what... And what I am is a man in a mask.
_ Oh, I can see that.
_ Of course you can, I'm not questioning your powers of observation.
I'm merely remarking upon the paradox of asking a masked man who he is.
_ Right.
_ But on this most auspicious of nights... Permit me then, in lieu of the more commonplace sobriquet... To suggest the character of this dramatic persona.
Voilà! In view, a humble vaudevillian veteran... Cast vicariously as both victim and villain by the vicissitudes of fate. This visage no mere veneer of vanity is a vestige of the vox populi now vacant, vanished. However, this valorous visitation of a by go vexation stands vivified and has vowed to vanquish these venal and virulent vermin vanguarding vice and vouchsafing the violently vicious and voracious violations of volition. The only verdict is vengeance, a vendetta... Held as a votive not in vain, for the value and veracity of such... Shall one day vindicate the vigilant and the virtuous. Verily this vichyssoise of verbiage veers most verbose. So let me simply add that it's my very good honour to meet you... And you may call me V.
_ Are you like, a crazy person?
_ I am quite sure they will say so. But to whom, might I ask am I speaking?
_ I'm Evey.
_ Evey? E-vey. Of course you are.
_ What does that mean?
_ It means that I, like God, do not play with dice and do not believe in coincidence. Are you hurt?
_ No, I'm fine. Thanks to you.
_ Oh, I merely played my part. But tell me, do you enjoy music, Evey?
_ I suppose.
_ You see, I'm a musician of sorts... And on my way to give a very special performance.
_ What kind of musician?
_ Percussions instruments are my speciality. But tonight I intend to call upon the entire orchestra for this especially event... And would be honoured if you could join me.
_ I don't think so. I should be getting home.
_ I promise you, it will be like nothing you've ever seen. And afterwards, you'll return home safely.
_ All right.

V pour Vendetta

Ô vierge, ne perd point l'espoir,
Cueille dès maintenant les fleurs de la vie,
Car la mort est si pressée,
Que le frêle bouton qui s'ouvre aujourd'hui,
Aura bientôt trépassé.

Le cercle des poètes disparus