Réplique du film Desperado

Tiens, ça me rappelle une blague : c'est un mec qui arrive dans un bar et va trouver le barman, et il dit « Barman, je vais faire un pari avec vous, je pari avec vous 300$ que j'arrive à pisser dans le verre qui est là bas sans en mettre une seule goutte à coté ». Le barman regarde, et en fait on parle d'un verre qui est au moins à 3 mètres et il dit « Minute vous êtes sur que vous voulez parier avec moi 300$ que vous arriverez à pisser de là où vous êtes en plein dans le verre au bout du comptoir et sans en mettre à coté ? » Et là le type dit au barman « Absolument » et le barman lui dit « ça marche je tiens le pari » et l'autre dit « Ok en avant toute ! », il sort son engin et là il regarde le verre et il pense au verre et à sa bite aussi « bite verre, bite verre, verre bite, verre bite » et là il ouvre les vannes, et il pisse sur tout ce qui bouge le mec. Il pisse sur le bar, il pisse sur tous les tabourets, sur le plancher, sur le téléphone, sur le barman, il pisse à l'ouest et à l'est le gars, excepté dans ce verre à la con. Alors le barman il est carrément mort de rire de se faire 300$ comme ça « Ah ah ah ah » le mec dégoulinant de pisse et il dit à l'autre « Enfoiré t'es carrément débile, t'as réussi à pisser partout excepté dans le verre et maintenant mon pote tu me dois 300$ » et le mec fait « Excusez moi, bougez pas, je reviens ». Y a deux mecs au billard, et ils se font ne partie depuis une bonne demi heure, il va les voir et « blablabla » il revient au bar et il fait « Voilà M. le barman 300 » et le barman genre « Enfoiré rigole pas comme ça tu viens de perdre 300$ connard » et le mec lui fait « Et ben vous voyez ces types là ? On a fait un pari ensemble : j'ai parié 500$ à chaque mec que j'arriverai à pisser sur votre bar, pisser sur vot' plancher, à pisser sur votre téléphone, à pisser sur vous, et que non seulement vous n'auriez pas envie de me démolir mais que ça vous f'rai marrer ».

Personnage(s): un touriste


Film: Desperado

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Desperado



J'ai envie d'un vrai baiser de cinéma ici dans la voiture, tout de suite.

L'étudiante

J'aime ta façon de crever le boy.

Django Unchained

Les hommes ont peur plus facilement lorsqu'il vont mourir.

Il était une fois dans l'ouest

_ Ouuh, bec de banane est terrifié !
_ MONSIEUR bec de banane, peluche !

Le roi lion

Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c'est qu'il vous aime, n'essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu'on nous raconte nous implorent d'attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte...
la déclaration d'amour inattendu... l'exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n'apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ?
Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit... vous... toute seule... qui vous reconstruisiez
et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c'est tout simplement... tourner la page... Ou peut-être que le conte de fée c'est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés... en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés... en dépit de tous les chagrins et les humiliations... vous n'ayez jamais, jamais perdu espoir.

Ce que pensent les hommes