Réplique du film Ma famille d'abord

Est ce qu'on se demande pourquoi l'homme a marché sur la dune ? Pourquoi les femmes ont des bébés et pas directement des hommes ? Ou pourquoi une mouche se mouche alors qu'un éléphant ne s'éléphante pas ?

Personnage(s): Junior


Film: Ma famille d'abord

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Ma famille d'abord



Vos paroles sont du poison.

Le seigneur des anneaux : les deux tours

_ Someone's trying to kill you.
_ Who?
_ Me.

Slevin

_ J'ai fait semblant de miser sur mon avenir mais c'était perdu d'avance. Oh oui !
_ Lève le pied.
_ Tout doit être parfait, être parfait, faut se lancer, partir sur les chapeaux de roues. Y a longtemps que j'aurais pu le faire.
_ Feu rouge.
_ Mais tu vois là, tout de suite, tu veux que j'te dise, j'en ai plus rien a faire. C'est vrai, après tout qu'est ce qu'on s'emmerde ! Vu qu'on est tous des taches insignifiantes dans ce merdier universel, des conneries cosmiques. Comme dit l'inadapté que j'me trimbale. Mais tu sais quoi ? j'te remercie d'être là, ça a servi au moins à ça. Grâce à toi j'vois les choses autrement. Ça fait quoi après tout ? Rien ! Alors autant en finir ! On perd pas grand-chose pas vrai ?
_ Ralentis !
_ Pourquoi ? Autrement tu nous buttes tous les deux c'est ça ? Vas-y appuie !
_ Ralentis !!
_ Sinon quoi tu vas me descendre ? Tu vas me descendre ? Tu vas nous tuer ? Hein ? Vas-y appuie ! Tue moi !
_ Ralentis !!!
_ T'avais raison… tu sais quoi Vincent ? Va te faire foutre !

Collateral

Content de t'avoir croisée. Qu'on se soit vus après tout ce temps. J'y ai pensé si souvent... Demain, je me demanderai si j'ai pas rêvé. Content de t'avoir croisée. Je me sens pourtant plus seul qu'avant... Je me disais que je pouvais t'appeler. Qu'on déjeunerait ensemble, qu'on se marierait. Tout bêtement. Comme dans les films pédagogiques en physique au lycée, le lait renversé qui réintègre la cruche, les tasses à thé brisées, qui se recollent par miracle. Mais le temps ne peut avancer et reculer... Il peut avancer et reculer ! Sans ébranler l'univers d'ailleurs. Autrement dit... je ne sais pas. Je... je pensais que tout restait possible. Mais maintenant, tout semble tellement arrêté. Tellement réel. Tellement définitif. Du lait renversé ne se dé-renverse pas. Et une tasse à thé brisée reste brisée. C'est drôle, tout le monde évite de me parler de toi. Mais l'omission, ne fait qu'aggraver les choses. J'aimerais qu'on me parle de toi parfois... Je t'aime. Pour le meilleur ou pour le pire, pars avec ces mots...

Conversation(s) avec une femme

_ Dis moi que tu m'aimes.
_ Tu sais que je t'aime.
_ Non ! Dis-le comme si tu donnerais ta vie pour moi, comme si rien d'autre ne comptait, comme si tout au monde tournait autour de moi. Comme si t'y croyais espèce de merdeux !

Skins