Réplique du film The big Lebowski

Je n'aime pas les nihilistes, par contre on peut penser ce qu'on veut du national socialisme du point de vue éthique, c'est quand même une culture...

Personnage(s): Walter Sobchak


Film: The big Lebowski

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique The big Lebowski



Ils avaient pensé installer des cerisiers du Japon tout le long des allées... Du style cité balnéaire Anglaise ! ... Est-ce que tu crois qu'ils l'ont fait ? ... Est-ce que tu crois qu'il l'ont fait ? ... Si si ! Ils l'ont fait mais ils se sont arrêté là et c'est ça qui est dommage... C'était de la poudre aux yeux... Ils ont jeté de la poudre aux yeux. Les gens ont, les gens ont dit oui... Mais non !
Moi j'ai été observateur, j'ai remarqué qu'il s'étaient arrêté...
REGARDE ! Qu'est-ce qui te choque la première fois que tu vois ça ? La première chose qui te saute aux yeux ? Les briques ! C'est les briques rouges ! Et le rouge c'est la couleur de quoi ? Le rouge c'est la couleur du sang, le rouge c'est la couleur des indiens, c'est la couleur de la violence ! Hein ? Alors que le fléau de notre société, et tout le monde s'accorde à le dire, est la violence, ils vont te foutre des briques rouges ! Mais le rouge c'est aussi la couleur du vin mon vieux, et vin, qui dit vin dit pots-de-vin ! Parce que tout ça c'est magouilles et compagnie, c'est politico euh... Je-ne-sais-pas-trop-quoi mais tu vois ça c'est des histoires de fric ! Et ça, ça me désole hein... Attention tu... Tu vas n'importe où avec ta caméra...
[...]
Moi, personnellement si j'avais dû concevoir ce genre de choses, j'aurais vu une habitation, tu vois, de plein pied... Avec de grands parterres très aérés, un peu à la Franck Lloyd ! Typiquement dans l'esprit des habitations Japonaises, parce que ces gens là malgré tous leurs défauts avaient compris beaucoup de choses, hein !

C'est arrivé près de chez vous

Tyler : Cette semaine, vous aurez tous un devoir à faire : vous irez dans la rue et vous provoquerez une bagarre avec un parfait inconnu. Vous allez cherchez la bagarre, et vous allez perdre.
Le narrateur : Mais c'est pas aussi facile que ça en a l'air. La plupart des gens, les gens normaux sont prêts à faire n'importe quoi pour éviter la bagarre.
Un pasteur : [Il se fait arroser] Excusez-moi, vous venez de m'arroser avec ce tuyau. Je sais que c'est un accide... [Il se fait arroser sa bible] Ça ce n'était pas nécessaire.

Fight Club

_ Vous pensez que ma fille est lesbienne ?
_ Hum hum...
_ Hum hum oui ou hum hum non ?
_ Hum hum...
_ Vous pouvez arrêter les « hum hum » et dire la vérité pour une fois ?
_ Vous trouvez ça plus choquant qu'elle est des rapports avec une fille plutôt qu'un garçon ?
_ Finalement j'aimais bien quand vous disiez « hum hum »...

LOL (laughing out loud) ®

_ Qu'est-ce que tu fais ici ?
_ ... [Elle le frappe]
_ Cinq mot pas un de plus !
_ [En comptant sur ses doigts] Sorti pour prendre l'air... salope !

Buffy contre les vampires

_ Qu'est-c'que vous faites ici ?
_ On est dans un pays libre non ?
_ Oui mais ici ça n'est pas une entrée libre, alors foutez l'camp !

Snatch