Réplique du film The big Lebowski

Oh ! la jolie marmotte.

Personnage(s): le dude


Film: The big Lebowski

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique The big Lebowski



_ C'est toi Chris ?
_ Non mais j'veux bien !

40 jours et 40 nuits

Le temps passait, le temps filait. Tout paraissait si facile, si simple, libre, si nouveau et si unique. On allait au cinéma, on allait danser, faire des courses. On riait, tu pleurais. On nageait, on fumait, on se rasait. De temps à autre, tu criais. Sans aucune raison, ou avec raison parfois. Oui, avec raison parfois.Je t'accompagnais au conservatoire. Je révisais mes examens. J'écoutais tes exercices de chant, tes espoirs, tes désirs, ta musique. Tu écoutais la mienne. Nous étions proches. Si proches. Toujours plus proches. Nous allions au cinéma, nous allions nager. Nous riions ensemble. Tu criais. Avec une raison parfois, et parfois sans. Le temps passait, le temps filait.nJe t'accompagnais au conservatoire. Je révisais mes examens. Tu m'écoutais parler Italien, Allemand, Russe. Je révisais mes examens. Tu criais. Parfois avec raison. Le temps passait, sans raison. Tu criais. Sans raison. Je révisais mes examens. Mes examens. Mes examens. Le temps passait, tu criais. Tu criais. Tu criais. J'allais au cinéma.
Pardonne-moi Francine...

Paris je t'aime

Blablabla, j'ai les bonbons qui collent au papier.

La classe américaine

Encore un réveil difficile. Pendant dix minutes, je maudis toutes ces nuits blanches, ces verres superflus, ces cigarettes dont je n'avais pas envie, ces lignes de coke qui n'ont servi à rien, et je prend la résolution de ne plus jamais sortir, arrêter de boire, de fumer, me coucher tôt, ne manger que des sushis et des fruits frais.

Hell

D'où on vient n'a aucune importance.

Sexy Dance 2