Réplique du film The big Lebowski

Mais voyons Duc, on parle pas de mec qui sont venu poser des rails dans nos prairies !

Personnage(s):


Film: The big Lebowski

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique The big Lebowski



Vous ne voyez pas ? Nous essayons tous. Nous essayons de passer à autre chose, ce qui est un progrès. Et ça semble bizarre, et triste et mauvais. Mais c'est aussi excitant.

Grey's Anatomy

Souviens toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini. C'est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affrontés seuls tant d'années. C'est la preuve de la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l'amour. C'est un effort de volonté pour oublier et s'affranchir des peines du passé. C'est un serment qui lie deux âmes à l'exclusion de toute autre. C'est le symbole d'un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort, comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L'amour sera toujours la raison d'être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n'est pas cette cérémonie, elle ne sert qu'à montrer aux yeux du monde des sentiments déjà existants et des promesses déjà sellées au plus profond du cœur des mariés.

Les frères Scott

_ Le chat est parti...
[...]
_ J'pensais pas que ça me ferai autant de peine, Il était là depuis si peu de temps il avait si peu d'intérêt...
_ Ne vous en faites pas on va le retrouver.
_ Oh...
_ Je vais mettre des affichettes dans l'immeuble et chez les commerçants avec un descriptif.
_ Un descriptif ?
_ Oui un signalement quoi.
_ Allez-y, décrivez le moi.
_ Comment ?
_ le chat décrivez le moi.
_ Il est petit, il est gris.
_ Ah oui, là on peut pas le rater on peut peut être ajouter qui lui arrive de miauler de temps en temps.

Le placard

Je pourrais pas vivre aux Indes. je dis les Indes comme je dirais la Chine ! C'est la même misère tout ça ! ... Je suis sûr qu'un jour aux Indes, y mangeront les touristes... comme ça... sans méchanceté... un coup de fringale. Pareil en Chine, vous verrez qu'y ne boufferont pas toujours que du riz en Chine... Y tourneront voraces.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Je ne pourrai pas vivre sans toi comme on ne peut pas vivre sans oxygène.

Le cœur des hommes