Réplique du film Le bruit des glaçons

Le matin au réveil, je bois ma bouteille de blanc. Vers 10 heures, histoire de marquer le coup quoi, d'être solidaire de tous ces mecs qui travaillent sur les chantiers, qui vont faire la pause, ben je, j'en bois une deuxième. J'en bois une troisième à l'apéro de midi, toujours du blanc. À déjeuner, s'il y à de la viande je peux passer au rouge, sinon je reste au blanc, ou les deux. Bon après faut une sieste, une heure ou deux de sieste. Quand on se réveille d'une sieste on a toujours un peu la bouche pâteuse alors là je repars sur du blanc pour m'éclaircir un peu les idées. Ensuite piscine, été comme hiver, il fait du bien de se décrasser, remettre un peu la machine en route. Et puis ensuite on arrive à l'heure fatidique, l'apéro du soir. Est-ce qu'on attend l'heure officielle, est-ce qu'on anticipe ? Moi j'aime pas perdre de temps. À 18 heures j'attaque et là je m'éclate la tête. Ce qui s'appelle vraiment boire.

Personnage(s): Charles Faulque


Film: Le bruit des glaçons

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.