Réplique du film Fatal

_ Pour fêter notre anniversaire de rencontre, déjà deux semaines ! Je t'offre ceci ! [une statue est dévoilée]
_ C'est beau, c'est comme une reproduction de moi, mais en pierre !
_ Ça s'appelle une statue.
_ Non, je ne crois pas, mais j'adore !

Personnage(s):


Film: Fatal

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Fatal



Dans les poches de Claude, il y a un sachet en plastique transparent, rempli d'herbe. Un porte-feuille de wicker contenant 967$. Un faux permis avec sa photo au nom de Maurice Charles Colombus Ohio acheté chez un tatoueur de China Town. Le mec leur a dit « ça passe à tous les coups, 40$ ». Une carte de retrait city bank, une carte American Express platinium, une photo d'une ex, bourrée, à poil, qu'il avait doigté en regardant Blue man group. Deux cartes de métro et un portable qui dit Bouffeur de Chatte quand on l'allume.

Twelve

_ Où dois-je frapper ?
_ N'importe ou, çà ira !
_ [Il ferme les yeux et plante le pic]
_ Arrrrrg, en plein dans mon cul !

Histoire de fantômes chinois

J'ai jamais rien fait pour quelqu'un qui... Qui pouvait pas me renvoyer la balle. Je traine un gamin zélé derrière moi en lui promettant que je vais le payer ; et je ne l'garde avec moi que parce qu'il m'admire, Adam si tu me regardes, laisse tomber la presse tu vaux largement mieux.
Je... Je mens à la face des gens et au téléphone et je mens à mes amis aussi. Je raconte des bobards à des magazines et eux ils s'empressent de les refourguer au monde.
Je fais partie d'une industrie du mensonge nom de dieu... Je devrais être président.
Et pourquoi je mets de la marque, parce que en dessous je me sens chevillé au Bronx... J'ai besoin de ses vêtements, de cette montre... Ma montre a 2000 dollars... Elle est bidon tout comme moi... Et j'ai négligé les choses qui auraient dus être mes valeurs... Mes valeurs ben c'est ça : j'enlève mon alliance pour appeler Pam, Kelly voilà Pam.
C'est pas sa faute, je lui ai jamais dit que j'étais marié... Si je lui avais dit elle... Elle m'aurait dit adieu... Kelly je te regarde et... J'ai honte de moi... Je suis... Enfin je... J'y mets tellement de soin à cette image de Stue Shepard connard en chef qui parle de lui à la troisième personne, c'est la preuve que je mérite d'être seul. Je suis déguisé en ce que je ne suis pas depuis si longtemps, j'ai tellement peur que tu n'aimes pas ce qu'il y a en-dessous... Mais je suis là et... C'est ma chair, mon sang, ma faiblesse... Et je t'aime tellement. Et j'enlève mon alliance parce qu'elle me rappelle a quel point je t'ai fait défaut et... Je veux pas te laissais tomber, je veux sauver ce que je peux mais ça m'appartient peut-être plus... Tu mérites mieux...

Phone game

Les enterrements à mon âge c'est la chaise musicale ! Chaque fois y'en a un de moins.

La boum 2

Je suis dingue de cette fille, c'est vrai, dingue. Dès que je l'ai vue, je l'ai aimée. Je veux dire tout, j'ai tout aimé chez elle. Sa façon de marcher, sa bouche, son nez, ses yeux, et puis aussi son petit sourire triste. J'ai aimé aussi sa curiosité. Vous avez vu quand elle achète des pommes par exemple, elle veut savoir quel arbre les a portées, qui les a récolté, si aucun enfant n'a été exploité pendant la cueillette, un tas de truc comme ça. Elle est géniale. Et son rire, elle a un rire, nan ? Il est pas mal son rire. Bon bien sûr, elle est tête en l'air. Et même si à cette époque là on avait déjà vécu ensemble seuls, elle et moi, pendant, quoi, six-sept ans, elle n'a jamais été capable de savoir à quelle heure je sors du boulot. M'enfin, comment lui en vouloir ? Après tout c'est... Maman.

Celle que j'aime