Réplique du film Un singe en hiver

L'imprévu ? Qu'est-ce que c'est ?

Personnage(s):


Film: Un singe en hiver

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Un singe en hiver



_ Ringo, t'ouvres ton sac en plastique. Trouves-y mon larfeuille.
_ C'est lequel ?
_ Celui où il y a écrit « Bad mother fucker ».

Pulp Fiction

Girls are taught a lot of stuff growing up: if a boy punches you he likes you, never try to trim your own bangs, and someday you will meet a wonderful guy and get your very own happy ending. Every movie we see, every story we're told implores us to wait for it : the third act twist, the unexpected declaration of love, the exception to the rule. But sometimes we're so focused on finding our happy ending we don't learn how to read the signs. How to tell the ones who want us from the ones who don't, the ones who will stay and the ones who will leave. And maybe a happy ending doesn't include a guy, maybe it's you, on your own, picking up the pieces and starting over, freeing yourself up for something better in the future. Maybe the happy ending is just moving on. Or maybe the happy ending is this : knowing after all the unreturned phone calls and broken-hearts, through the blunders and misread signals, through all the pain and embarrassment... You never gave up hope...

Ce que pensent les hommes

Bienvenue au musée de la pantoufle et de la Charentaise !

Nos jours heureux

_ Alors, on va où ?
_ Le ciel n'a pas de limites !
_ Qu'est ce qu'on fait ? Vraiment ?
_ C'est la scène des adieux.
_ Non.
_ Allez, je sais que tu peux le faire.
_ Ok. Ouvre les yeux Natalie ! Tu ne vois pas ce que je t'ai fait ? Tu avais une vie de rêve. Et je détestais ça. Je voulais te rendre aussi malheureuse que ce que j'étais. Et c'est exactement ce que j'ai fait. Et là, ça te va comme adieu ?
_ Tu peux mieux faire.
_ Je t'ai eue. Je t'ai vraiment bien eue.
_ Alors tu m'as eue. Et alors ? Moi, j'ai fait l'amour avec toi. Essaie encore. Essaie encore !
[Il tourne le dos, puis revient]
_ J'avais tout compris. Mais j'ai coupé un peu tôt. Qui ça intéresse ? C'est certainement une bonne chose. La vie, ça craint de toute façon. Puis je t'ai rencontré, et c'est devenu bizarre. Et tu étais juste extraordinaire. Et je...
_ Quoi ?
_ Je voulais juste un peu plus de temps. Alors voilà. Je t'ai dit, tu es la pire chose qui me soit arrivé. Au revoir, partenaire.
[Il part, elle le rattrape en courant]
_ Je reste avec toi tant que tu es en vie. Je me fou de combien de temps on a.

Keith

_ Est-ce que je rêve ?
_ Non...
_ J'm'en doutais. Si j'rêvais y'aurait du rhum !

Pirates des Caraibes, la malédiction du Black Pearl