Réplique du film Twilight Chapitre 3 : hésitation

_ Isabella Swan acceptez-vous de m'épouser ?
_ Oui !

Personnage(s): Twilight - Chapitre 3 : hésitation, Edward et Bella


Film: Twilight Chapitre 3 : hésitation

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Twilight Chapitre 3 : hésitation



Lorsque l'on meurt ou que l'on souffre d'une horrible perte nous traversons tous cinq étapes de la peine. On passe par le déni car la perte n'est pas envisageable, on ne peut imaginer que c'est réel. On s'énerve contre tout le monde, contre les survivants, contre nous-même. Puis on trouve un arrangement, on supplie, on implore, on offre tout ce qu'on a, on offre nos propres âmes en échange d'un jour de plus. Quand les négociations échouent la colère est difficile à contenir, on tombe dans la dépression, le désespoir, jusqu'à ce qu'on accepte finalement que l'on a tout tenté. On abandonne. On abandonne et on accepte. Le chagrin peut être une chose que l'on a en commun mais il est différent pour tout le monde. Il n'y a pas que la mort dont on fait le deuil, de la vie, d'une perte, d'un changement. Et on se demande pourquoi ça bloque autant parfois, pourquoi ça fait tant de mal mais la chose dont on doit se souvenir c'est que ça peut changer. C'est comme ça qu'on reste en vie, quand ça fait si mal, qu'on ne peut plus respirer, c'est comme ça qu'on survit. En se rappelant, qu'un jour, qu'en quelque sorte, vous ne le ressentirez plus de la même manière, ça ne fera plus aussi mal. Le chagrin vient à chacun en son temps, de sa propre manière. Alors le mieux que l'on puisse faire, le mieux que chacun puisse faire est de recourir à l'honnêteté. Le truc vraiment merdique, la pire partie du chagrin est que vous ne pouvez le contrôler. Le mieux que l'on puisse faire est d'essayer de laisser nos sentiments quand ils viennent. Et les laisser partir quand on peut. La pire chose c'est qu'à la minute où vous pensez l'avoir surmonté, ça recommence. Et toujours, à chaque fois, vous ne pouvez plus respirer. Le chagrin comporte cinq étapes. Elles nous semblent à tous différentes, mais il y en a toujours cinq : le déni, la colère, les négociations, la dépression, l'acceptation.

Grey's Anatomy

Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack...

Fight Club

Ne t'en fais pas mon gars. Thorin a plus de raisons, qu'un autre, de détester les orques. Après que le dragon eu pris la montagne solitaire, le roi Thror tenta de reconquérir l'ancien royaume des nains : la Moria.
Mais notre ennemi était déjà dans la place. La Moria avait été prise par des légions d'orques conduites par le plus ignoble de toute leur race : Azog, le profanateur. Le grand orque de Gundabad s'était juré d'éliminer la lignée de Durin. Il commença par décapiter le roi. Thrain, le père de Thorin, devint fou de chagrin, il disparut ! Etait- il prisonnier ou mort ? Nous n'en savions rien. Nous étions sans chef, vaincus et la mort nous guettait et c'est là que je l'ai vu ! Un jeune prince nain affrontait l'orque pale. Il se battait seul contre cet ennemi redoutable, sans arme et sans bouclier, il n'avait plus qu'une branche de chêne pour se protéger ! Azog, le profanateur compris ce jour la qu'il ne serait pas si aisé d'éliminer la lignée de Durin. Nos forces se rassemblèrent et repoussèrent les orques ! Notre ennemi avait été vaincu ! Mais il n'y eu ni festins, ni chants cette nuit là. Nous étions accablés de chagrin devant la mort de tant des nôtres, nous étions peu à avoir survécu et je me suis dit alors il y en a un que je pourrais suivre, il y en a un que je pourrais appeler roi !

Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu

Être Geisha, c'est être appréciée comme une œuvre d'art vivante.

Mémoires d'une geisha

If there's one rule you don't break, that's the rule you don't break.

Alias