Réplique du film (500) jours ensemble

_ Qui me dit que tu vas pas te réveiller un beau matin et vouloir que ça s'arrête ?
_ Ça je peux pas te le promettre, personne le peut.

Personnage(s): Tom et Summer


Film: (500) jours ensemble

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique (500) jours ensemble



_ Alors, les quatre éléments clés qui constituent la force d'une équipe sont un excellent pilote et trois excellents coureurs qui poussent l'engin sur la glace.
_ LA GLACE ! LA GLACE ?
_ Ben oui, c'est un sport d'hiver si tu veux...
_ Euh d'hiver, comme dans la GLACE ?
_ Pourquoi pas.
_ Hiver, comme dans igloo, esquimaux et pingouins et... GLACE ?
_ Peut être bien.
_ Ouais, ouais, salut.
_ Mais où tu vas ?
_ Je vais prendre un bon bain chaud, je me les gèle moi, rien qu'à penser à toute cette glace...

Rasta rockett

_ Si je n'arrive pas à la joindre ?
_ Ça sera facile, elle juste à coté de vous.

La mort dans la peau

Comment quelqu'un peut quitter ce monde en un clin d'œil et être parti pour toujours. C'est trop énorme pour y penser. C'est trop dur. Et ensuite on est censé continuer, c'est ça ? Dans le genre « faut vivre avec... ». Enfin, on est censé être triste tant que les fleurs sont belles et ensuite on recommence à raconter des blagues et on se souvient du bon vieux temps. Je n'ai pas de blague à raconter. En fait, j'espère ne plus entendre une seule blague de ma vie. Et le bon vieux temps c'est juste ça : des vieux moments qui sont passés.

Les frères Scott

Dans le monde de Martine on avait des animaux, on bouffait ce qu'on faisait pousser, on construisait ses vêtements, sa maison. À la ferme la vie était simple pour Martine. Des fois je me demande pourquoi on a quitté le monde de Martine.

L'auberge espagnole

_ Je peux dire sans exagérer que ça ne pourrait pas être pire.
_ Chérie, c'est maman !
_ Et bien j'avais tort.

Allo maman, ici bébé !