Réplique du film The Club

Le sentiment n'est pas éternel.

Personnage(s): Danny


Film: The Club

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique The Club



Je sais bien que t'as pas buté l'autre imbécile ! Mais t'en a fait flinguer d'autres ! Si on rajoute à ça le racket, la drogue, les putes, ça fait une jolie carrière quand même ! Les vingt ans que tu vas prendre, c'est'un peu la médaille du travail qu'on va te remettre.

Flic ou voyou

C'est vrai, je suis juste un petit merdeux. Je suis rien d'autre qu'un branleur, un pauvre inconscient. Un criminel, un putain de bon à rien mec. Je vaux vraiment rien. Donc maintenant, j'aimerai que tu te fourres bien ça dans ta p'tite tête de piaf. T'as buté mon pote mon vieux. Et... je suis Cook. JE SUIS COOK.

Skins

Pour faire notre devoir, il faut être persévérant et renoncer à ce qui nous tient le plus à cœur...

Spider-Man

Est ce que les bonnes gens de Collins-port savent que leur chère Angélique est une gueuse de Belzébuth ?

Dark Shadows

Bon écoutez, il faut regarder la réalité en face : y'a plus de deux millions d'immigrés clandestins qui dorment peinard dans cet état ce soir. Cet état a dépensé trois milliards de dollars l'année dernière sur les fonds publiques pour ces gens qui n'ont absolument aucun droit d'être dans ce pays. Trois milliards de dollars ! Au moins 400 millions de dollars rien que pour foutre en prison toute une flopée d'immigrés, de criminels ! Qui sont seulement entrés dans ce pays parce que ces enfoirés de l'immigration ont décidé que c'était pas la peine de se fatiguer à filtrer tous les condamnés qui allaient en taule ! Tout le monde s'en fout, notre gouvernement n'en a rien à secouer... Notre politique des frontières c'est du flan... Et y'en a qui s'étonnent qu'au sud de la frontière ils continuent à se foutre de nous ? Qu'y se foutent de nos lois ! Chaque nuit c'est par milliers que ces parasites sont en train de pulluler à la frontière comme si on avait shooté dans une fourmilière ! [rires] Y'a pas de quoi rire ! C'est pas drôle ce qui est en train de se jouer ici ! J'vous parle de votre avenir et du mien ! Je vous parle d'honnêtes, d'authentiques travailleurs américains qui ne trouvent aucun travail et qui sont à la dérive parce que le gouvernement se préoccupe d'avantage des droits constitutionnels d'un ramassis d'individus même pas citoyens de ce pays ! Sur la statue de la liberté on lit « à moi les réprouvés, les affamés, les pauvres » Mais c'est les américains qui sont réprouvés, affamés et pauvres ! Et je dis tant que tout ça n'est pas réglé, il faut leur fermer le robinet ! Parce que c'est nous les perdants ! On perd notre droit à accomplir notre destinée... C'est notre liberté qu'on perd ! Pour qu'une bande d'enfoirés d'étrangers viennent parasiter et exploiter notre pays ! Et ce n'est pas quelque chose qui est en train de se passer loin d'ici nan ! C'est pas en train de se passer dans un endroit où nous ne pouvons rien ! Ça se passe chez nous ici ! En plein dans notre quartier juste dans le bâtiment derrière vous ! Archie Miller tenait cette épicerie quand on était encore gosses. Dave y a travaillé, Mike y a travaillé. Il a coulé et un enfoiré de coréen a tout racheté et il a viré tous nos gars ! Et il a fait un carton parce qu'il a engagé quarante enfoirés d'immigrés clandestins ! Chaque jour on s'enfonce un peu plus dans la merde et personne ne fait rien pour empêcher ça et ça commence sérieusement à me gonfler ! Alors regardez autour de vous... C'est plus notre quartier c'est un champs de bataille ! On est au cœur d'un champ de bataille ce soir ! Décidez-vous ! Vous allez rester à glander sur la ligne de touche ? Sagement à attendre en regardant notre patrie se faire violer ? Est-ce qu'on va relever le défi et se décider à agir ? Alors en avant c'est parti !

American History X