Réplique du film Élisa

_ Hé, c'est 50 centimes, pas 20 les toilettes.
_ C'est ma vie que j'ai chiée, ça vaut pas plus !

Personnage(s): la femme de ménage et Marie


Film: Élisa

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Élisa



_ Je vous conduis ?
_ Je n'ai jamais pu refuser quoi que ce soit d'une brune aux yeux marrons.
_ Et si j'étais blonde aux yeux bleus ?
_ Cela ne changerait rien, vous êtes mon type de femme, Larmina.
_ Tiens donc... Et si j'étais naine et myope ?
_ Et bien, je ne vous laisserais pas conduire. Ça n'a pas de sens...

OSS 117 : Le Caire nid d'espions

Pouvez vous me trouver quelqu'un pour m'amener à l'aéroport ; Monsieur Corleone est un homme qui aime apprendre les mauvaises nouvelles rapidement. En tout cas je vous remercie pour le repas et la charmante soirée.

Le parrain

Sans notre imagination nous ne vaudrions pas plus que tout ces pauvres cancres qui nous entourent.

Dragon Rouge

On en peut pas croire en son propre destin sans croire à l'existence d'un destin commun.

Revenge

_ Vous avez peur ?
_ ...
_ Vous êtes tous pareil, Moi je pense que vous avez peur, ce ne serait pas humain de ne jamais avoir peur quand on est ici.
_ Quand j'étais petit, je dormais très mal, parce que je croyais que y'avait un monstre dans le placard. Mon frère m'a dit qu'il n'y avait rien dans ce placard, sauf de la peur et que la peur, ça n'existe pas. Que c'était constitué de rien, seulement... d'air, enfin même pas. Il a dit « tu dois y faire face, tu dois ouvrir cette porte et ensuite tu verras le monstre disparaîtra ».
_ Votre frère était extrêmement malin.
_ Il l'est toujours. Sauf que quand on est ici, on affronte sa peur, on ouvre la porte et y'en a une centaine d'autres derrière : et les monstres qu'elles cachent sont bien réels, on ne peut plus réels.

Prison Break