Réplique du film Hellboy

In the coldest regions of space, the monstrous entities Ogdru Jahad – the Seven Gods of Chaos – slumber in their crystal prison, waiting to reclaim the earth…and burn the Heavens.
Der Vermis Mysteriis, page 87.

Personnage(s):


Film: Hellboy

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Hellboy



_ J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
_ La mauvaise.
_ On a presque plus d'essence.
_ Et la bonne ?
_ On a PRESQUE plus d'essence !

Tango & Cash

_ Simon, vous n'avez pas de bagages ?
_ Ah, ba, non ! On m'a dit de venir, pas de venir avec des bagages, pourquoi il fallait que j'en prendre ?

La cité de la peur

Je suis occupé. En fait comme vous le voyez je ne suis pas occupé, c'est une façon polie de vous dire de dégager.

Docteur House

_ Quelles sont vos qualifications ?
_ J'ai fait lettres, diplômé d'Harvard et j'ai beaucoup voyagé, j'ai traversé la grande peste noire et ça m'a bien éclaté. J'ai vu l'Exorciste 2747 fois ! À chaque fois je me marre comme un bossu, qu'est ce qu'il est chouette ce film nom de Dieu ! Sans oublier que vous parler a un type qui est complètement mort. Alors ça vous va ? J'ai les qualifications ?

Beetlejuice

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; Toutes les femmes sont perfides, artificielles, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond ou les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fanges ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux.
On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quant on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit: « J'ai souffert, je me suis trompé quelquefois mais j'ai aimé ».

L'étudiante