Réplique du film Gossip girl

Et oui, la vérité finit toujours pas éclater. Ce n'est qu'une question de temps. Et quand elle éclate, elle peut nous libérer ou mettre fin à tout ce pourquoi on s'est tellement battu. Parfois la vérité sort toute seule, sans qu'on le veuille. D'autres fois, la vérité peut sauter aux yeux, sans qu'un seul mot ne soit prononcé. Mais d'autre fois encore, et c'est ce qui peut nous arriver de pire, dire la vérité ne nous libère pas mais nous entraîne pour toujours.

Personnage(s): Gossip Girl.


Film: Gossip girl

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Gossip girl



_ Mon Dieu comme j'ai été sotte. J'ai cru que...
_ Chut... Nous avons été sottes toutes les deux.

La cité de la peur

Je veux vivre un conte de fées !

Pretty Woman

Souvenez vous pourquoi nous sommes morts, car il ne voulait pas d'hommages, de chants, de monuments ou de poèmes ventant leur bravoure. Son vœu était simple, « souvenez-vous de nous » ; ce sont ses mots, c'était son espoir, si des âmes libres traversent ce lieu, dans tous les siècles à venir, puissent-elles entendre nos voix leur murmurer à travers les pierres sans âge « Passant, va dire à Spartes qu'ici pour la loi spartiate nous reposons. » Ainsi mourut mon roi, ainsi moururent mes frères, il y a presque un an de cela. J'ai longtemps médité les paroles énigmatiques du roi sur la victoire, le temps a montré qu'il avait vu juste, car de grec libre à grec libre la nouvelle s'est répandue que le vaillant Léonidas et ses 300 soldats si loin de chez eux avaient donné leurs vies, pas seulement pour Spartes mais pour toute la Grèce et les promesses que ce pays porte en lui. Et aujourd'hui ici sur ce point pierreux de la Grèce nommé Platé, Xerxes et ses hordes vont quitter le monde des vivants. Là-bas les barbares sont blottis, une terreur sans nom s'est emparée d'eux, leur étreint le cœur de ses doigts glacés ils savent bien quelles épouvantables souffrances leurs ont infligé les coups de glaives et de lances des 300. Or, ils voient maintenant à travers la plaine 10 000 spartiates, marchant à la tête de 30 000 grecs libres. L'ennemi nous est 3 fois supérieur en nombre. « 3 contre 1 », c'est bien, pour des grecs ! Aujourd'hui, nous sauvons le monde du mysticisme et de la tyrannie et lui offrons un avenir plus radieux que tout ce que nous pouvons imaginer ! Dites tous merci à Léonidas et aux valeureux 300 pour la victoire !

300

Elena : Caroline is here, she don't know what is going on... We have to tell her.
Stefan : I'm on it. [Il fait un signe à Damon]
Damon : How are you going?
Elena : Emm, freaked a bit, and you?
Damon : Cool as a cucumber! Come on, remember last decay dance, the vampire are all “AHHH!” and you were all “AHHH!”
Elena : Right! And, you won!
Damon : Yes! We did.

Vampire Diaries

Ma ville. Elle est toujours là pour moi. Chaque nuit de solitude, elle est là pour moi. Ce n'est pas une espèce de fausse nymphette maquillée au marqueur. Non, c'est une vieille ville, vieille et fière de ses moindres pustules, fissures et ridules. C'est ma chérie, mon joujou. Elle ne cache pas ce qu'elle est, ce dont elle est faite : de sueur, de muscle et du sang des générations successives. Elle sommeille. De minuit à l'aube, seul les ombres fendent le silence... Mince, j'ai pas que ça à faire. Ma ville hurle, elle a besoin de moi. Elle est mon amour, elle est ma vie. Et moi, je suis son esprit.

The Spirit