Réplique du film Yamakasi

Prenez rien d'lourd, rien d'gros, et rien d'plus.

Personnage(s):


Film: Yamakasi

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Yamakasi



_ J'ai fait semblant de miser sur mon avenir mais c'était perdu d'avance. Oh oui !
_ Lève le pied.
_ Tout doit être parfait, être parfait, faut se lancer, partir sur les chapeaux de roues. Y a longtemps que j'aurais pu le faire.
_ Feu rouge.
_ Mais tu vois là, tout de suite, tu veux que j'te dise, j'en ai plus rien a faire. C'est vrai, après tout qu'est ce qu'on s'emmerde ! Vu qu'on est tous des taches insignifiantes dans ce merdier universel, des conneries cosmiques. Comme dit l'inadapté que j'me trimbale. Mais tu sais quoi ? j'te remercie d'être là, ça a servi au moins à ça. Grâce à toi j'vois les choses autrement. Ça fait quoi après tout ? Rien ! Alors autant en finir ! On perd pas grand-chose pas vrai ?
_ Ralentis !
_ Pourquoi ? Autrement tu nous buttes tous les deux c'est ça ? Vas-y appuie !
_ Ralentis !!
_ Sinon quoi tu vas me descendre ? Tu vas me descendre ? Tu vas nous tuer ? Hein ? Vas-y appuie ! Tue moi !
_ Ralentis !!!
_ T'avais raison… tu sais quoi Vincent ? Va te faire foutre !

Collateral

Voici le bon grain. Le manger est à la portée de tous les imbéciles, mais notre seigneur dans sa divine sagesse a prévu une meilleure façon de le consommer. Et levons une prière de remerciement à nôtre créateur qui dans sa bonté céleste nous a donné... la bière.

Robin des bois: Prince des voleurs

Une salope ça vaut pas une balle.

La mentale

Je conduis et j'attends l'orage qui nous emportera tous, mais il n'arrive pas. C'est une belle journée. Ce ne devrait pas être une belle journée. J'attends, mais rien ne m'arrive. Pour la première fois, je me sens vraiment seul au monde. On a réussi, deux étrangers qui n'ont plus rien à se dire. Brian et moi adorions cet endroit, l'hôtel, la plage, rien n'a changé mais ce n'est plus qu'un endroit. Je ne sais pas ce qui va se passer, je ne sais pas combien de temps je survivrai, mais je sais que je serai seul.

Infectés

Les glands ne crient pas !

Antichrist