Réplique du film La Boum

Dans le noir vous pouvez encore passer pour un minet. Mais à la sortie du lycée, vous faites carrément vieux maniaque !

Personnage(s): Mathieu


Film: La Boum

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique La Boum



La culpabilité est un affligeant pouvoir... Vous pouvez essayer de lui tourner le dos mais c'est alors qu'il se glisse derrière vous et vous mange !

Revenge

I've seen me a lot of weird shit in my day, but I ain't never seen a one-legged stripper. I seen me a stripper with one breast. And I seen me a stripper with twelve toes. I've even seen me a stripper with no brains at all, but I ain't never seen a one-legged stripper. And I've been to Morocco.

Planète terreur

T'es un vrai hamster !

Die Hard 4 retour en enfer

Nous sommes sur une plage. Oui alors une plage paradisiaque : cocotiers, mer turquoise, sable blanc. Enfin l'Eden quoi... Deux femmes, alors deux bombes, courent sur le sable... Longue focale sur les jeunes filles. Pamela prend la parole :
« En fait je considère que l'exégèse onomastique se trouve en butte au rédhibitoire herméneutique, tu vois... »
Cristina rétorque :
« Ah oui mais attention tu glisses doucement vers une paronomase ontologique, là !
- Mais pas du tout c'est juste un sollupcice allégorique, ça na rien a voir, tiens regarde. »
Elles se penchent sur l'équation :
« Je t'ai fait une équation pour que tu comprennes. Si l'on prend comme hypothèse que la racine cubique de x varie en fonction de l'infini...
- Ah ok... tu n'as plus qu'a subdiviser l'ensemble qui tendra vers l'asymptote...
- EXACTEMENT !
- C'est bon j´ai compris. »
PACK SHOT STARLIGHT POUR RESTER MINCE SAUF DANS SA TÊTE.

99 F

Si vous me croyez votre ennemi, commandez moi et je serais heureux de m'ôter la vie.

Le dernier samouraï