Réplique du film N'oublie jamais

De beaux fragments tout ruisselants
Leurs déroulements indolents
L'un après l'autre
Au fur et à mesure que je me les rappelle et que j'y pense
Des vrais poèmes
Ce que nous appelons poèmes n'est qu'image
Les poèmes de l'intimité de la nuit et d'homme comme moi
Ces poèmes qui retombent timides et invisibles que je porte toujours avec moi
Et que portent tout les hommes

Personnage(s): Noah


Film: N'oublie jamais

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.