Réplique du film Chevalier

_ Toute ma vie, j'ai attendu ce moment.
_ Tu as attendu toute ta vie pour que Sir Hector meurt dans sa chiasse ?

Personnage(s): William et Wat


Film: Chevalier

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Chevalier



La vie est courte, même pour ceux qui passent leur temps à la trouver longue...

Et si c'était vrai...

Ils avaient pensé installer des cerisiers du Japon tout le long des allées... Du style cité balnéaire Anglaise ! ... Est-ce que tu crois qu'ils l'ont fait ? ... Est-ce que tu crois qu'il l'ont fait ? ... Si si ! Ils l'ont fait mais ils se sont arrêté là et c'est ça qui est dommage... C'était de la poudre aux yeux... Ils ont jeté de la poudre aux yeux. Les gens ont, les gens ont dit oui... Mais non !
Moi j'ai été observateur, j'ai remarqué qu'il s'étaient arrêté...
REGARDE ! Qu'est-ce qui te choque la première fois que tu vois ça ? La première chose qui te saute aux yeux ? Les briques ! C'est les briques rouges ! Et le rouge c'est la couleur de quoi ? Le rouge c'est la couleur du sang, le rouge c'est la couleur des indiens, c'est la couleur de la violence ! Hein ? Alors que le fléau de notre société, et tout le monde s'accorde à le dire, est la violence, ils vont te foutre des briques rouges ! Mais le rouge c'est aussi la couleur du vin mon vieux, et vin, qui dit vin dit pots-de-vin ! Parce que tout ça c'est magouilles et compagnie, c'est politico euh... Je-ne-sais-pas-trop-quoi mais tu vois ça c'est des histoires de fric ! Et ça, ça me désole hein... Attention tu... Tu vas n'importe où avec ta caméra...
[...]
Moi, personnellement si j'avais dû concevoir ce genre de choses, j'aurais vu une habitation, tu vois, de plein pied... Avec de grands parterres très aérés, un peu à la Franck Lloyd ! Typiquement dans l'esprit des habitations Japonaises, parce que ces gens là malgré tous leurs défauts avaient compris beaucoup de choses, hein !

C'est arrivé près de chez vous

Souviens toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini. C'est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affrontés seuls tant d'années. C'est la preuve de la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l'amour. C'est un effort de volonté pour oublier et s'affranchir des peines du passé. C'est un serment qui lie deux âmes à l'exclusion de toute autre. C'est le symbole d'un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort, comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L'amour sera toujours la raison d'être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n'est pas cette cérémonie, elle ne sert qu'à montrer aux yeux du monde des sentiments déjà existants et des promesses déjà sellées au plus profond du cœur des mariés.

Les frères Scott

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu'à ce qu'on se fasse du mal ou qu'on blesse quelqu'un d'autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.

Les frères Scott

N'est elle pas grandiose ?

Ma famille d'abord