Réplique du film Into the wild

Deux ans à parcourir le globe. Sans téléphone, sans compagnie, sans animaux, sans cigarettes. La liberté suprême. Un extrémiste, un voyageur esthète, dont le seul domicile est la route. Et maintenant, après deux années chaotiques, c'est le moment de l'aventure ultime la plus extraordinaire. Le combat capital pour tuer l'être factice terré au plus profond, et mener à son terme la révolution spirituelle. Pour ne plus se laisser contaminer pas la civilisation, il fuit, et il marche seul, pour revenir à l'état sauvage.

Personnage(s): Chris


Film: Into the wild

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Into the wild



At last! My arm is complete again!

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street

_ Je n'avais pas réalisé.
_ Réalisé ? Vous n'aviez pas réalisé qu'ils auraient des fusils ? [...] Balaises, longs, de dangereuses mitrailleuses avec des criminels de guerre accrochés à la détente.

RocknRolla

Je te jure je voulais pas te mentir, j'voulais tout dire mais après après je me suis retrouvée la dedans ! Mais c'est pas grave, c'est pas grave je vais t'expliquer tu vas comprendre. J'te jure, j'te promet que j'voulais pas t'mentir, je sais que c'est difficile pour toi en ce moment, je sais. Mais on s'aime, on a vécu des choses trop, laisse nous cette chance laisse moi être à la hauteur.

Tout ce qui brille

Albert, vous commencez à m'énerver ! Si vous continuez, je vais finir par changer d'ami imaginaire !

15 ans et demi

Comtesse de Feuillide : Que pensez-vous de M. Lefroy ?
Jane Austen : [Ironique] Ah sa présence est un honneur pour nous.
Comtesse de Feuillide : Vous trouvez ?
Jane Austen : En tout cas c'est son avis. Avec ses airs affectés et ses manières d'irlandais échoué à Londres...
Henry Austen : [La rappelant à l'ordre] Jane...
Jane Austen : [Ne voyant pas Tom arriver derrière elle] Il faut une forte dose d'arrogance pour refuser de danser quand les messieurs sont si peu nombreux. Henry ?
Henry Austen : [Voulant la prévenir] Euh... Jane.
Jane Austen : [Ne l'écoutant pas] Tous tes amis sont-ils aussi désagréables ? De quelle région d'Irlande est-il originaire ?
Tom Lefroy : [Derrière elle] De Limerick, madame.
[Grand blanc]

Becoming Jane