Réplique du film Le prestige

Nothing is impossible, Mr. Angier. What you want is simply expensive.

Personnage(s): The prestige, Nikola Tesla


Film: Le prestige

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Le prestige



_ Que pensez-vous de votre reprise si vous deviez la comparer à votre ancienne version ?
_ Oh c'est bon Mickey, vous savez aussi bien que moi que c'est une énorme daube ! Eh, eh ! Mais ne serait-ce pas génial si le numéro 1 à Noël cette année ce soit pas un jeune merdeux arrogant mais un vieux comme moi, ancien toxico qui cherche à faire son come-back à n'importe quel prix ? Pourquoi tous ces ados boutonneux le soir de Noël seraient-ils en train de s'éclater avec des jolies poulettes à poil à califourchon sur leurs couilles pendant que moi je végèterais dans une piaule pourrave avec mon manager Joe, le gars le plus moche de la terre, déprimé à mort parce que son idée foireuse n'a pas rapporté une tune ? Alors si par le plus grand des hasards vous croyez au Père Noël, les enfants, autant que votre oncle Billy y croit, achetez-moi ce purulent téton qu'on appelle un album ! Vous apprécierez tout particulièrement l'audace grossière avec laquelle nous avons vainement essayé de faire tenir 4 syllabes là où il n'y en avais que 2 dans l'original ! Ah Ah !

Love Actually

_ Ça t'aurais tué de faire un effort ?
_ Ouais, puis j'ai envi de vivre longtemps !

Le temps d'un automne

Et tu peux prévenir le chef que Bernard Frédérique a l'intention de camper ici ! Et si ch'ui malade, ch'ui malade chez toi ! J'ai fait Bernard Frédérique toute ma vie j'aurai aucun mal a faire Carlos une nuit !

Podium

Violence doesn't discriminate. It hits all of us. The rich, the poor, the healthy, the sick. It comes as cold and bracing as a winter breeze off the Hudson until it sinks into your bones leaving you with a chill you can't shake.
They say there's no rest for the wicked. But what about the good? The battle of good versus evil is never-ending because evil always survives with the help of evil men.

Daredevil

On envahit Berlin, ensuite on encercle la Pologne et on crie « surprise » !

Docteur House