Réplique du film Nos jours heureux

Tu es le roi des cons au pays des emmerdeurs.

Personnage(s): Caroline à Benoit


Film: Nos jours heureux

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Nos jours heureux



_ C'est quoi qu'vous lisez ?
_ Les grandes espérances...
_ Et alors ?
_ C'est pas c'que j'esperais...

Hot shots! 2

There are two kinds of people in the world, my friend: Those with a rope around the neck, and the people who have the job of doing the cutting.

Le bon, la brute et le truand

Mécréaaaaaant !!

Kaamelott

_ Hey Tony t'es v'nu ma gueule !
_ Ah n'importe quoi encore ta soirée, je me suis toujours demandé où t'allais chercher toutes ces idées à la con !
_ Dans la coke, j'adore la coke, ici tout le monde marche à la coke. Y'a même un stand. Ma nouvelle marque d'energy drink ! Nouvelle recette, fini la taurine, maintenant y'a de vrais morceaux de taureaux dedans. Tu veux goûter ?
_ Mmh nan...
_ Ouais t'as raison.

Fatal

_ Mais tu comprends rien du tout ce soir.
_ J'vois pas ce qui t'as vexé là dedans.
_ Ah nan ? Et bah j'vais te le dire moi, tiens lis moi la dernière phrase. Vas-y !
_ Pourquoi, ça t'as pas plus que j'te dise « Tu es mon éternel » ? Je trouve ça très beau moi.
_ Oh oui c'est magnifique, c'était déjà magnifique quand j'ai lu cette phrase pour la première fois dans une autre lettre que tu as écrite à Peyton !
_ Brooke arrête c'est ridicule.
_ Ah tu trouves ? J'ai trouver cette lettre dans ta boîte à souvenir spécial Peyton. « Ma chère Peyton, blablablablabla. Tu es mon éternel. Signé Lucas. »
_ J'me souviens même pas lui avoir écrit ça !
_ Et bah pourtant tu l'as fait. L'éternité s'est plus ce que c'était !
_ Brooke, j'te demande pardon, j'ai fais une bêtise.
_ Quand ça, quand tu m'l'as écrit à moi ou à Peyton ?
_ T'avais cas pas fouiller dans mon placard !
_ Ah parce que tu crois que tu vas t'en tirer comme ça ?
_ Je sais que c'est un sujet sensible, tu m'as écris des lettres...
_ Ça n'a rien avoir, le problème c'est que t'es qu'un goujat qui recycle ses lettres d'amour !
_ Et toi t'es une folle à lier !

Les frères Scott