Réplique du film Van Helsing

_ Vous posez un peu trop de questions.
_ D'ordinaire, je n'en pose que deux : à quoi avons-nous affaire et comment le tuer ?

Personnage(s): Anna Valérius et


Film: Van Helsing

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Van Helsing



Si les chevaux nous portent c'est qu'ils sont gentils. Ils ont la gentillesse de nous supporter. Ils nous supportent et ont parfois la bonté de nous faire don d'une toute petite part de leur grâce, nous n'avons rien inventé, rien.

Danse avec lui

_ Alors, ma demande en mariage, ça avance ?
_ J'y travaille, j'y travaille.
_ Mais ça avance au moins ?
_ Oui ! Et toi, tu ne fais rien de ton côté ?
_ J'essaye d'oublier mon connard d'ex pour essayer de t'aimer toi. J'essaye d'oublier que je suis malheureuse à cause d'un salaud. Ça me prend beaucoup de temps et d'énergie. C'est pas mal non ?

Grey's Anatomy

_ Ramenez vos fesses, vos seins et tout ce qui est bien gaulé. Et si y'a d'autres putes qui veulent venir ramenez les !
_ Attends attends une minute, c'est nous que tu traites de putes ?
_ Oui... Mais c'est dans le bon sens du terme !
_ Ah d'accord !

How High

Arrêtez-vous pendant une seconde. Appréciez la beauté. Sentez la. Imprégnez-vous en. Parce que ça ne durera pas toujours. La romance va s'envoler. Des choses arriveront. Les gens changeront. L'amour mourra. Mais... peut être pas aujourd'hui.

Grey's Anatomy

_ J'ai une idée pour l'acte 5. Ceux pour qui ça a marché portaient des noms bretons. Vous devrez réessayer avec des bretons. Qu'est-ce que c'est un acte pour une région aussi grande, avec son folklore de mes couilles, ses binious, ses chapeaux ronds : c'est con un breton, ça sert à rien.
_ En plus il fait jamais beau. Je le sais, je suis breton.

Le créateur