Réplique du film Hell

Je m'habille. Du noir, du cuir, de la couture. Sac Dior piqué à ma mère. Ma dégaine de pouffiasse me ravit. Une pouffiasse en deuil. Je suinte le fric et la vulgarité. Je me dégoûte. J'ai un flash en m'arrêtant devant la grande glace de l'entrée. Je me revois trois mois plus tôt, je partais tout lui avouer et je me suis regardée dans cette même glace, l'espoir au cœur, en me demandant si j'allais lui plaire ce soir-là et si j'allais une fois encore finir cette nuit entre ses bras. Mais je n'ai pas fini cette nuit entre ses bras, et lui cette nuit-là, il n'en a jamais vu la fin.

Personnage(s):


Film: Hell

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Hell