Réplique du film 10 bonnes raisons de te larguer

Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ?

Personnage(s): Patrick Verona à Cameron James


Film: 10 bonnes raisons de te larguer

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique 10 bonnes raisons de te larguer



Je savais ce qui allait se passer, j'ai tout arrêté avant, et alors ? J'ai bien fait à mon avis parce que la vie est vraiment un truc dégueulasse. Et puis j't'ai rencontré, et tout est devenu bizarre, et tu es devenue tellement importante, alors je voudrais avoir plus de temps avec toi. Alors finalement, j'dirais que t'es la pire des choses qui soit arrivée dans ma vie.

Keith

T'as buté mon pote... et... je suis Cook... JE SUIS COOK !

Skins

M'man ! M'aman ! Arrête tu m'embrouilles la crinière !

Le roi lion

L'enfance est le royaume dont personne ne meurt...

Twilight Chapitre 1 : fascination

_ Vous savez je me suis demandé... Si je n'avais pas été Fox Books et si vous n'aviez pas été The shop around the corner et si vous et moi on s'était rencontré...
_ Je sais.
_ Oui. J'aurais pris votre numéro de téléphone et je n'aurai pas pu attendre 24 heures avant de vous appeler pour vous dire « ça vous dirais qu'on se retrouve pour un café, un thé ou un verre, ou un dîner, ou un film...pour aussi longtemps que durera notre vie. ».
_ Joe...
_ Et vous et moi on ne se serait jamais fait la guerre et la seule chose sur laquelle on se disputerait se serai quelle cassette on va louer samedi soir.
_ Qui se dispute pour ça ?
_ Et bien certaines personnes... Pas nous.
_ Nous on ne ferait jamais ça.
_ Si seulement.
_ Faut que j'y aille.
_ J'ai une question à vous poser. Comment vous pouvez lui pardonner à lui de n'être pas venu ce soir là et ne pas me pardonner à moi ce détails insignifiant de vous avoir mise au chômage ? Oh comme j'aimerais que vous le puissiez !

Vous avez un [email protected]