Réplique du film La Momie

_ O'Connel ! O'Connel ! J'ai comme l'impression que c'est nous qu'avons les chevaux !
_ Eh Beni ! J'ai comme l'impression que toi et tes potes êtes du mauvais coté du fleuve !

Personnage(s): Beni Gabor et Rick O'Connell


Film: La Momie

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique La Momie



La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Forrest Gump

_ Pardon, du thé ?
_ Volontiers, oui merci... C'est lui ?
_ Non, ça c'est mon chien.
_ Oh, bien sûr oui... Parlez-moi de lui, j'le connaissais assez peu finalement.
_ C'était un très beau berger allemand, bien dressé, on a tous les papiers.
_ Non, non, je parle de votre mari.
_ Jacques... ils me l'ont massacré avec la faucille et le marteau, mais si vous l'aviez vu entier, un très bel homme, bien propre, généreux... Pardon du sucre ?
_ 16... C'est amusant parce que le film dont j'm'occupe c'est l'histoire d'un type qui tue les gens à la faucille et au marteau, c'est incroyable, non ?
_ Oui... Regardez, c'est son dernier cadeau, j'lui ai dit Jacques mais c'est de la folie, il faut vendre la caravane, vous savez ce qu'il m'a dit ? Il m'a dit banco.
_ Oh, l'effet que ça m'a fait c'matin quand j'ai ouvert le journal et qu'jai vu qu'on parlait de mon film...
_ J'l'entends encore : banco, un vrai capricorne celui-là.
_ Remarquez, forcément, j'suis attachée de presse, alors qui dit attaché de presse dit presse.
_ Pour ce qu'on s'en servait de cette caravane en plus.
_ Mais quand j'pense qu'il a fallu un meurtre pour qu'on parle de mon film, c'est quand même hallucinant, non ? Enfin quand je dis parler, y'a un journal qui en a parlé.
_ On s'en ait jamais servi de la caravane... Ah si, une fois.
_ Non, deux, y'a eu deux journaux, remarquez qui aurait été en parler, j'ai personne du film... Le metteur en scène, il est à l'asile ; le producteur il est en taule ; le comédien... Ah si, j'crois qu'il est libre, j'crois qu'il a rien tourné depuis.
_ Vous croyez qu'on s'en serait servi de la caravane, eh bien non, ça faisait des mois qu'elle traînait dans le garage à prendre la poussière.
_ Parce que si je le fais descendre, alors là, j'fais monter la sauce, des gardes du corps, tout l'tralalala, en plus j'vois déjà les titres des journaux : la vedette de Read is Dead descend à Cannes au péril de sa vie, oh, c'est bien ça, vous avez un téléphone ?
_ J'lui ai dit : « Jacques, c'est l'hermine ou la caravane », il a dit « banco ».

La cité de la peur

Le haut est en bas ! Accrochez-vous.

Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde

Je suis occupé. En fait comme vous le voyez je ne suis pas occupé, c'est une façon polie de vous dire de dégager.

Docteur House

Dieu réside en toi en tant que toi.

Mange, prie, aime