Réplique du film Quasimodo d'el Paris

Fuck the monster.

Personnage(s):


Film: Quasimodo d'el Paris

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique Quasimodo d'el Paris



La première embrouille, première opposition inconsciente à mon père a été avec une poupée. J'avais 9 ans quand mon père a distribué à ma soeur et moi deux poupées barbies. Elle, Chirine, était folle de joie. Elle était fascinée. Elle a embrassé mon père comme son amoureux. Et lui avec gaieté dans les yeux, fierté dans les bras, il l'a accueillie avec joie. Moi j'me suis méfiée, j'ai de suite examiné la poupée de plus près. J'voulais savoir comment c'était foutu à l'intérieur, j'voulais comprendre comment ça marchait. Comprendre la fascination, comprendre le principe d'une poupée. Alors avec soin j'ai démembré la poupée. Tout compris, j'avais tout compris. J'me suis précipitée vers mon père pour lui expliquer c'qui s'passait à l'intérieur d'une poupée, expliquer comment on faisait pour faire marcher une poupée, expliquer le principe d'une poupée. Mon père s'est planté fou de rage devant ma poupée démontée, il a rien voulu entendre, rien. Il est allé s'asseoir en prenant Chirine sur ses genoux et sa poupée bien montée. Ce jour-là, j'ai définitivement rompu avec les poupées. J'avais 13 ans quand ma sœur est devenue comme la poupée qu'mon père avait offerte. Cette année-là, mon père n'a plus aimé les poupées, pas aimé qu'sa fille soit dans un corps de poupée, et pas aimé cette femme qu'était devenue Chirine.

Des poupées et des anges

_ Ah les pédés ! Tu veux que je m'en occupe ?
_ Euh... Non... Non... Ça ira...

Nos jours heureux

J'arrive pas à le croire... Pourquoi c'est pas lui qui s'en est sorti ? Ian a eu une prémonition, une espèce de rêve. Il savait. Il a essayé de me le dire mais je l'ai pas cru... Avant qu'on monte dans le taxi il m'a dit que c'était moi qui lui avait appris à aimer... C'était tellement facile de l'aimer...

Si seulement...

There is pleasure in the pathless woods,
There is rapture on the lonely shore,
There is society where none intrudes,
By the deep sea and the music in its roar
I love not man the less, but Nature more.

Into the wild

À tous les navires au large, à tous les ports d'attache, à ma famille, à tout les amis et à tous les inconnus.
Ceci est un message, une prière ;
Le message, c'est que mes voyages m'ont enseignés une grande vérité,
J'avais déjà ce que tout le monde recherche ;
Que très peu arrivent à trouver ;
La seul personne au monde que je suis née pour aimer toute ma vie ;
Une personne comme moi ;
Originaire des OuterBanks, au bord de l'atlantique mystérieux ;
Une personne riche de trésors tous simples ;
Qui s'est faite elle même ;
Qui a appris toute seul,
À havre ou j'étais toujours chez moi ;
Et que nulle vent, nulle tempête, ni même la mort ne pourront jamais détruire ;
La prière, c'est que tous les êtres puissent connaître un tel amour ;
Afin qu'il les guérisse ;
Si ma prière est exaucée, elle effacera toute faute, tout regret et apaisera toute colère ;
S'il vous plait mon dieu.
Amen.

Une bouteille à la mer