Réplique du film 28 jours plus tard

_ Je pensais...
_ Que tu n'entendrais plus de musique originale, que tu ne lirais plus de livre qui n'ait déjà été écrit, ou que tu ne verrais plus de film nouveau.
_ C'est ce que toi tu pensais.
_ Non, je pensais que j'avais tord.
_ À quel propos ?
_ Tous ces morts. Tout ce merdier. Ça ne touche pas vraiment Frank et Hannah car... elle a son père et lui, il a sa fille. J'avais tord : survivre n'est pas tout ce qui nous reste.
_ C'est à ça que je pensais.
_ C'est vrai ?
_ Tu m'as volé ma pensée.

Personnage(s): Jim et Selena


Film: 28 jours plus tard

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique 28 jours plus tard



_ Jake reviens ! Jake je t'en prie...
_ C'est fini, je n'ai plus rien à savoir !
_ Mais qu'est ce que je peux faire ?!
_ Tu peux rien faire ! Moi oui ! Je pars les rejoindre et je vais en tuer plus d'un !
_ Non, Jake tu te rends pas compte de ce que tu dis ! Ne fais pas ça !
_ Peut être que je devrais me tuer pour te simplifier la vie ?
_ Non, Jake reste !
_ Pourquoi ? Donne moi une seule bonne raison !
_ Parce que je ne veux surtout pas te perdre !
_ C'est pas assez !
_ Parce que tu es trop important!
_ C'est toujours pas assez !
_ JACOB ! Embrasse moi... je te demande... de m'embrasser...

Twilight Chapitre 3 : hésitation

Pourquoi je tombe amoureux de toutes les femmes qui me prêtent un tout petit peu d'attention ?

Eternal Sunshine of the Spotless Mind

_ La vérité, c'est que Dieu me déteste.
_ Hé ben, fais comme moi. Rends-lui la monnaie.

L'arme fatale

Tiens, ça me rappelle une blague : c'est un mec qui arrive dans un bar et va trouver le barman, et il dit « Barman, je vais faire un pari avec vous, je pari avec vous 300$ que j'arrive à pisser dans le verre qui est là bas sans en mettre une seule goutte à coté ». Le barman regarde, et en fait on parle d'un verre qui est au moins à 3 mètres et il dit « Minute vous êtes sur que vous voulez parier avec moi 300$ que vous arriverez à pisser de là où vous êtes en plein dans le verre au bout du comptoir et sans en mettre à coté ? » Et là le type dit au barman « Absolument » et le barman lui dit « ça marche je tiens le pari » et l'autre dit « Ok en avant toute ! », il sort son engin et là il regarde le verre et il pense au verre et à sa bite aussi « bite verre, bite verre, verre bite, verre bite » et là il ouvre les vannes, et il pisse sur tout ce qui bouge le mec. Il pisse sur le bar, il pisse sur tous les tabourets, sur le plancher, sur le téléphone, sur le barman, il pisse à l'ouest et à l'est le gars, excepté dans ce verre à la con. Alors le barman il est carrément mort de rire de se faire 300$ comme ça « Ah ah ah ah » le mec dégoulinant de pisse et il dit à l'autre « Enfoiré t'es carrément débile, t'as réussi à pisser partout excepté dans le verre et maintenant mon pote tu me dois 300$ » et le mec fait « Excusez moi, bougez pas, je reviens ». Y a deux mecs au billard, et ils se font ne partie depuis une bonne demi heure, il va les voir et « blablabla » il revient au bar et il fait « Voilà M. le barman 300 » et le barman genre « Enfoiré rigole pas comme ça tu viens de perdre 300$ connard » et le mec lui fait « Et ben vous voyez ces types là ? On a fait un pari ensemble : j'ai parié 500$ à chaque mec que j'arriverai à pisser sur votre bar, pisser sur vot' plancher, à pisser sur votre téléphone, à pisser sur vous, et que non seulement vous n'auriez pas envie de me démolir mais que ça vous f'rai marrer ».

Desperado

Mon unique amour a jailli de mon unique haine, je l'ai connu trop tard et vu trop tôt sans le connaître vraiment, prodigieux amour auquel je viens de naître qui m'impose d'aimer un ennemi détesté.

Roméo + Juliette