Réplique du film The Mask

Je n'ai qu'une chose à dire : piquantes ces petites merguez !

Personnage(s): Stanley Ipkiss


Film: The Mask

Noter cette réplique

0 étoile(s) - 0 vote(s).
Vous devez être connecté pour noter une citation
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.
Poster sur Facebook Tweeter Pin
Erreur! Désolé, merci de réessayer..
Bravo! La réplique vient d'être postée sur votre mur.


Voir une autre réplique The Mask



Qu'est-ce qu'il s'est passé dans nos vies ? Où on en est ? Moi je sais plus très bien qui je suis ; ni comment j'en suis arrivée là. La fille que j'étais avant me manque. Je veux retrouver ma place, me sentir à nouveau chez moi, et... avoir de vrais amies. Je veux retrouver le genre d'amitié en laquelle on croyait. Ça me manque. Et tu me manques toi aussi...

Les frères Scott

_ Aime moi !
_ Cap !
_ Attends, c'est un jeu là pour toi ?
_ Non, c'est un pari. C'est toi qui l'a lancé.
_ Bah si c'est moi qui l'ai lancé t'as pas su le rattraper au vol. Pauvre tache. Tu vas rater ton bus.

Jeux d'enfants

When Gotham is ashes, you have my permission to die.

The Dark Knight Rises

_ Pour faire du savon il faut un taux de graisse bien déterminé et la meilleure graisse qui existe vient des Humains.
_ Attends, on est où la ?
_ Dans une clinique de liposuccion.

Fight Club

Capitaine Crochet : Tu meurs seul et sans amour... Comme moi !
Wendy : NOOOOOON !!
Inconnu : Taisez vous tous pour l'adieu de Wendy.
Wendy : Pardon, mais je dois grandir Peter. Ceci est à toi.
[Crochet bloque le bras de Wendy]
Wendy : Un dé à coudre, rien de plus.
Capitaine Crochet : Mais faites dont jeune fille, donnez ce dé à coudre si précieux.
Wendy : Je te l'ai donné, il t'appartient et pour toujours.
[Wendy embrasse Peter]
John : Ça un dé à coudre ? Sûrement pas !
Michaël : Ça c'était son baiser caché.
Un enfant perdu : Gros temps en perspective.
Un enfant perdu : C'est puissant ces choses là.
Capitaine Crochet : Pan, mord bleu, tu rougis !... Par l'imparfait du subjonctif !

Peter Pan